1- A quel âge peut-on être baptisé?

Il n'y a pas d'âge pour être baptisé : 8 jours, 8 mois, 8 ans ou 80 ans ! L'Église accueille avec joie toute personne qui vient demander le baptême quelque soit son âge. Le catéchuménat s'adresse en priorité à des adultes de plus de 18 ans. Il accueille aussi des jeunes de 14-18 ans, avec l'autorisation de leurs parents.
Bien sûr l'Église catholique continue d'accueillir la demande de parents qui souhaitent faire baptiser leur enfant bébé ou plus âgé. Selon l'âge de l'enfant, la démarche sera différente : pour un bébé, les parents sont invités à plusieurs rencontres pour préparer le baptême et s'éclairer sur la responsabilité qu'ils prennent pour l'avenir religieux de leur enfant : Ils sont d'accord pour donner à leur enfant une éducation chrétienne : c'est l'éveil à la foi des petits (2-7 ans) et la catéchèse des enfants. Pour un enfant plus grand, l'Église propose à l'enfant lui-même une découverte de la foi : s'adresser au service diocésain de catéchèse

2- J'ai été baptisé tout petit. Mais je n'ai jamais fait de caté.
Je n'ai pas fait non plus ma communion.
Qu'est-ce que l'Église peut me proposer ?

Si on a déjà été baptisé petit, l'Église propose une découverte de la foi chrétienne qui conduira la personne adulte vers la confirmation et la première communion. Par contre, on ne peut être baptisé qu'une seule fois dans sa vie. On ne peut pas refaire son baptême ! Mais il ne faut pas le regretter : ce qui compte, ce n'est pas d'abord le geste lui-même du baptême, mais ce qu'il produit dans la vie de chacun. En préparant sa confirmation et sa première communion, l'adulte est invité, quelque soit son âge, à retourner à son baptême comme à une source inconnue : " J'étais chrétien, mais je le savais pas ! "

3- On voudrait se marier à l'Eglise.
Mais nous ne sommes pas baptisés :
est-ce possible ?

Si aucun des deux futurs conjoints n'est baptisé, ce n'est pas possible. Il faut qu'au moins l'un des deux soit baptisé et, si possible, ait fait sa confirmation et sa communion, pour que vous puissiez entrer dans une église pour vous marier. Le mariage est un sacrement, qui fait un lien fort entre le baptême et la vie en couple. Ce n'est pas seulement une " belle " cérémonie !
Par contre, si vous vous y prenez assez longtemps à l'avance, il est toujours possible de commencer la préparation de votre baptême avant votre mariage. Ce serait d'ailleurs une bonne chose, même si votre futur conjoint est baptisé : le sens du mariage chrétien ne peut pas être compris et vécu si on n'est pas baptisé.

4- J'ai été baptisé bébé ; j'ai fait du caté et j'ai fait ma communion.
J'ai entendu parler de la confirmation et je ne crois pas avoir été confirmé.
Est-ce trop tard ?

Il n'est jamais trop tard : récemment une personne de plus de 80 ans a demandé la confirmation et elle a vécu cette étape de sa vie comme un moment de grande joie pour elle et pour sa famille ! Être baptisé sans être confirmé, c'est comme si le baptême n'était pas terminé ! La confirmation est demandée pour être parrain ou marraine, et, normalement, il faudrait être confirmé pour se marier à l'Église.
Comme vous avez été catéchisé dans votre enfance, le parcours qu'on vous proposera s'adaptera à votre situation. Le but de l'accompagnement vous aidera à redécouvrir si besoin la foi chrétienne et sa pertinence dans votre vie d'adulte. Il ne s'agit pas de retourner à la foi de son enfance. Vous pourrez aussi vous interroger : à quels choix, à quelle pratique religieuse Dieu m'appelle-t-il aujourd'hui ? La confirmation peut être une chance pour rallumer la flamme de la foi dans votre vie d'adulte.

5- Je voudrais être baptisé ou demander à préparer ma première communion
ou la confirmation : où peut-on s'adresser ?

Pour tout renseignement ou pour exprimer une demande précise, vous pouvez vous adresser dans la PAROISSE où vous habitez ou au SERVICE DIOCESAIN DU CATECHUMENAT ou à l'un des membres de l'équipe diocésaine qui habite près de chez vous.

6- On n'a pas fait baptiser notre enfant quand il était petit :
on voulait qu'il attende d'être assez grand pour choisir.
Maintenant, il le demande : que faut-il faire ?

La seule condition pour que votre enfant puisse être baptisé, c'est que ses deux parents soient d'accord. Il suffit de vous adresser à votre paroisse ou au Service Diocésain de Catéchèse
Votre enfant suivra des jeunes de son âge dans une équipe de catéchèse. Il sera accompagné personnellement avec d'autres enfants de son âge qui, comme lui, préparent leur baptême. On lui fera vivre plusieurs étapes qui seront célébrées dans la communauté chrétienne au long des mois qui précèdent le baptême. Il fera sa communion au moment de son baptême et pourra ensuite continuer la catéchèse avec les autres jeunes de son âge.

7- Pour être baptisé adulte, comment ça se passe ?

Les catéchumènes suivent un itinéraire balisé qui comprend 4 grandes étapes qui seront célébrées dans la communauté chrétienne : l'entrée en Église, l'appel décisif, le baptême et la confirmation. Entre ces étapes sont proposées des rencontres à un rythme variable qui permettent de découvrir progressivement la foi chrétienne. Ce chemin est le même pour tous les catéchumènes, mais il se fait à un rythme adapté à chacun et il n'est pas possible de donner à l'avance une durée identique à chacun.
Une équipe de quelques chrétiens est appelée pour vous accompagner tout au long de la démarche. Cette vie d'équipe est toujours la découverte d'une vie fraternelle forte : l'amitié qui naît alors dure bien au-delà du baptême.

 

Retour à la page d'accueil